Pratique de l’art : outils critiques - arts et contexte simultanés (MA) : Différence entre versions

De erg
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Enseignants / Coordination : [[Eric Angenot]], [[Marcel Berlanger]]
 
Enseignants / Coordination : [[Eric Angenot]], [[Marcel Berlanger]]
  
intervenant-e-s : [[Sven Augustijnen]], [[Eleanor Ivory Weber]], [[Guy Woueté]]
+
intervenant-e-s : [[David Evrard]], [[Eleanor Ivory Weber]], [[Françoise Tahon]], [[Guy Woueté]]
  
  
Ce Master entend questionner la pratique de l’art à l’heure de l’éclatement et de la simultanéité des contextes et des références.
+
Le Master PAOC développe un projet artistique dans lequel les dimensions expérimentales, réflexives et critiques participent à la construction de possibles. Nous sommes particulièrement attentifs aux forces propositionnelles que l’art peut apporter dans la société  et à la manière dont la créativité et la subjectivité des artistes permettent de rendre sensibles des questions contemporaines et de construire des formes nouvelles.
L’artiste a la possibilité d’inventer et de questionner les conditions d’émergence de sa propre pratique.
 
Ce Master s’adresse à des étudiants-es engagé-e-s dans une pratique artistique personnelle et désireux-ses de l’approfondir en développant une réflexion sur les enjeux et les contextes de l’art.
 
  
Le cours d’atelier pluridisciplinaire organise un suivi régulier et approfondi du travail des étudiant-e-s ainsi que des séances d’écriture et de prise de parole ou des sessions de mise en espace en relation avec ce travail.
+
Nous proposons à chacun.e de développer sa pratique dans une perspective étendue incluant l’économie et l’écologie de son travail; créant des liens entre sa pratique artistique et les autres domaines de sa vie, questionnant aussi ses modes de vie, et posant la pratique de l’art comme une réflexion active et constructive, à même de transformer le rapport aux mondes de l’artiste et de son environnement. Dans cette perspective le Master PAOC entend donner une place privilégiée aux communs, ce que nous partageons, avec qui, comment.  
Ces activités doivent amener l’étudiant-e à cerner davantage les enjeux de sa propre pratique, à développer des outils critiques et à lui permettre de positionner sa pratique dans des contextes hétérogènes.
 
A ces activités s’ajoutent des visites de lieux d’exposition, des conférences, des rencontres avec des acteurs du monde de l’art, des débats.
 
L’atelier pluridisciplinaire se charge de l’organisation du jury extérieur de fin d’études et prépare activement les étudiant-e-s à passer cette épreuve.
 
  
Les objectifs de ce cours d’atelier pluridisciplinaire sont multiples :
+
En mettant en avant la question des contextes, le Master PAOC veut donner à l’artiste la possibilité de déterminer lui.elle-même le contexte d’inscription de son travail, incluant autant les réseaux institués consacrés à l’art que d’autres types de contextes sociétaux. Nous voulons permettre l’émergence de pratiques expérimentales, hybrides ouvrant sur de nouvelles modalités artistiques et questionnant les influences et les conséquences des actes artistiques.
  
- Accompagner l’étudiant-e dans le développement d’une pratique personnelle apte à questionner les enjeux artistiques du monde contemporain.  
+
A cette fin nous ne concevons pas les références artistiques comme des modèles à suivre, mais comme des outils d’émancipation aptes à permettre l’invention de formes singulières.
  
- Permettre à l’étudiant-e de développer des outils critiques et réflexifs en vue de positionner et de défendre son travail dans des contextes hétérogènes.  
+
Nous insistons sur la capacité de chacun.e à s’autonomiser, à développer sa propre capacité de création et d’action.  
 
 
- Œuvrer à l’autonomisation des étudiant-e-s : accroître leur capacité à développer leur propre identité artistique et à se donner les moyens de faire exister leur travail selon des critères et des modalités qu’ils-elles choisissent en conscience.
 
 
 
- Susciter et accompagner les expériences d’exposition et de présentation des pratiques des étudiant-e-s dans des contextes diversifiés.
 
  
 
[[Catégorie:M1]]
 
[[Catégorie:M1]]
 
[[Catégorie:M2]]
 
[[Catégorie:M2]]
 
[[Catégorie:Ateliers pluridisciplinaires (MA)]]
 
[[Catégorie:Ateliers pluridisciplinaires (MA)]]

Version actuelle datée du 10 juillet 2019 à 16:29

Enseignants / Coordination : Eric Angenot, Marcel Berlanger

intervenant-e-s : David Evrard, Eleanor Ivory Weber, Françoise Tahon, Guy Woueté


Le Master PAOC développe un projet artistique dans lequel les dimensions expérimentales, réflexives et critiques participent à la construction de possibles. Nous sommes particulièrement attentifs aux forces propositionnelles que l’art peut apporter dans la société et à la manière dont la créativité et la subjectivité des artistes permettent de rendre sensibles des questions contemporaines et de construire des formes nouvelles.

Nous proposons à chacun.e de développer sa pratique dans une perspective étendue incluant l’économie et l’écologie de son travail; créant des liens entre sa pratique artistique et les autres domaines de sa vie, questionnant aussi ses modes de vie, et posant la pratique de l’art comme une réflexion active et constructive, à même de transformer le rapport aux mondes de l’artiste et de son environnement. Dans cette perspective le Master PAOC entend donner une place privilégiée aux communs, ce que nous partageons, avec qui, comment.

En mettant en avant la question des contextes, le Master PAOC veut donner à l’artiste la possibilité de déterminer lui.elle-même le contexte d’inscription de son travail, incluant autant les réseaux institués consacrés à l’art que d’autres types de contextes sociétaux. Nous voulons permettre l’émergence de pratiques expérimentales, hybrides ouvrant sur de nouvelles modalités artistiques et questionnant les influences et les conséquences des actes artistiques.

A cette fin nous ne concevons pas les références artistiques comme des modèles à suivre, mais comme des outils d’émancipation aptes à permettre l’invention de formes singulières.

Nous insistons sur la capacité de chacun.e à s’autonomiser, à développer sa propre capacité de création et d’action.